Subject: Voeux de fin
d'année                                                    
                                                                                                                                



Bonjour à tous,



Comme chaque année, je vous fais parvenir mes voeux sous forme
électronique. J'avais pensé à un petit bricolage ou un truc comme ca,
c'est
pas facile par email. Mais si ca vous dit vraiment l'image ci-dessous
peut,
par exemple, etre imprimée sur une feuille de papier A4 de 64 gr/m2,
roulée
en tube, collée et posée sur une petite bougie pour faire déco de Noel.
 



Je vous souhaite donc a tous de bonne fetes de fin d'annee, de
delicieux
chocolats chauds quand le temps est au givre (un peket di houyeux ou un
vin
chaud  conviennent egalement, les fesses tournees vers un brazero
rougeoyant), des balades printanieres, des vacances inoubliables et des
petits bonheurs tout le long de 2005.
               (Embedded image moved to file: pic15858.pcx)
Un an de plus, et quelque nouvelles à partager avec ceux que je ne vois
pas
souvent.
Les autres ou ceux que ca n'intéressent pas peuvent bien sur zapper ce
qui
suit.

Dans mes voeux de 2004, je croyais partir au Congo en Février et je
suis
finalement arrivé en Hollande en Septembre. Petit aurevoir entristoune
a
l'Ecosse. D'un point de vue familial cette nouvelle a été pour moi un
grand
soulagement, le hasard fait parfois bien les choses et en l'occurence
me
voila expatrié à 3h de route des enfants, enfin 3h de route quand tout
va
bien, la Hollande est hélas le pays des embouteillages et il faut
parfois
jusqu'a 6h pour parcourir les 360 kms qu'il y a entre Den Helder et
Huy.

Question boulot, cela change, un autre domaine, un défi interessant et
une
étape de plus dans la vie. Le changement me motive assez et donc tout
cela
me convient plutot bien. .... Me convient plutot bien, meme si la
mentalité
hollandaise a tout à envier à la mentalité écossaise, tellement plus
conviviale. Le pays n'est pas le meme non plus et si j'ai fréquemment
loué
les atouts et atours de l'Ecosse et de ses paysages, je dois bien
reconnaitre qu'en Hollande j'attend avec impatience le printemps pour
voir
le fleuron du tourisme local dont on m'a tant vanté les mérites et qui,
semble t'il, justifie amplement toute une morose année d'attente : les
champs de tulipe en fleur. Youpie !

Dans cette attente fébrile, je rentre donc à Huy chaque week-end
maintenant
et retrouve à chaque fois Valéry et Robin avec un sourire grand comme
ca et
la joie de vivre des enfants de leur age. Robin a 5 ans et est en 3eme
maternelle, toujours casse-coup, il s'affirme et s'interesse au monde
avec
curiosité et plaisir. Il reste parfois un temps fou à regarder
contemplatif
par la fenetre des choses que je ne vois pas, il rempli ses poches
d'une
quantité incroyable de pierres, de clous tordus et d'autres trucs de
préférence dégoutants glanés ca et là. Souvent de bonne humeur, il rit
volontiers mais quand il est de mauvaise, c'est terrible ... on dira
simplement qu'il ne fait rien à moitié. Chaque jour il m'épate meme si
je
ne sais pas toujours comment le lui dire. Valéry, lui, a 7 ans. Il a
attrapé une maladie tres grave cette année, je crois me souvenir que ca
couvait déja un peu en 2003 mais cette fois les symptomes sont clairs :
il
veut une Game Boy ! Le bras de fer est engagé, "pas avant 10 ans", "si
tu
apprends à nager", "et seulement une demi heure par jour", tous les
arguments y sont passés ! Il est en 2nd primaire, il aime surtout le
calcul, un petit garcon plein d'intelligence qui manque parfois de
l'insouciance nécessaire qu'ont les enfants pour voir la vie du bon
coté.

Ils ont débuté au patro (sorte de scoutisme pour ceux qui ne
connaissent
pas) en septembre. A voir la couleur de leurs vetements quand ils
reviennent, je crois comprendre qu'ils s'y amusent beaucoup. Sinon
pendant
nos temps libres, nous avons poursuivi nos entrainements à vélo (cet
été).
Valéry roule enfin sur deux roues et il ne manque plus grand chose à
Robin
pour qu'il en soit de meme. A la patinoire, si nous tenons tous les
trois
verticalement sur la piste, nous restons à classer dans la catégorie
débutant. Nous sommes bien déterminés cet hiver à devenir de vrais
champions (enfin champions) tandis qu'à la piscine, l'un comme l'autre
rechigne, ils aiment l'eau, ca oui, mais apprendre à nager .... et puis
quoi. De toute facon, Valéry a inventé une nouvelle nage
révolutionnaire
qui semble lui suffir, qui certes le maintien à la surface et qui lui
permet d'avancer cahin-caha. Robin, lui, devient trop lourd pour ses
bouées.

Un autre petit changement de la vie est l'arrivée de Charlie et de
Bernard,
respectivement un hamster nain et une souris géante. Meera est
allergique
et je ne pouvais transporter d'animaux en avion donc j'avais trouvé
jusque
là la parade et l'excuse pour éviter de devoir en acquérir. Evidemment
quand j'ai déménagé en Hollande les enfants m'ont judicieusement fait
remarquer que je pouvais maintenant voyager avec un animal domestique
et je
me suis retrouvé coincé ! Nous avons donc passé la porte de chez
Humblet et
c'est avec Charlie (Robin) et Bernard (Valéry) que nous sommes
ressortis.
Hélas, malade depuis le premier jour et apres 4 semaines
d'antibiotiques,
de gouttes dans les oreilles et d'attention soutenue, Charlie nous a
quitté
! En évoquant la possibilite d'un Charlie 2 pour dissiper le chagrin de
Robin, nous avons finalement retrouvé un sourire quand Valéry nous a
fait
la réflexion : "C'est bete qu'on ne l'ait pas appelé Albert, ca aurait
fait
Albert 2 !!!".

Pour ma part, si ce n'est  en Février quand je me suis fait renversé, à
moto, par une conductrice imprudente, 2004 n'a pas été une année
particulierement renversante. La moto a été déclassée, les assurances
ont
entamé des discussions qui ne prendront apparemment pas fin de mon
vivant.
Je m'en tire finalement assez bien meme si mon genoux est encore
parfois un
peu douloureux. Sentimentalement, le désert a perte de vue, meme pas vu
le
petit prince ou les Dupond/t en maillot de corps rayés, aucune rose qui
n'accepte de se laisser apprivoiser (je dois etre un peu couillon
aussi),
pas un renard en vue !!! Cela dit le désert a ses charmes et à part le
manque d'eau je m'en accomode encore, ok je mens,

A bientot ou carrement à dans un an pour certains d'entre vous,
How how how,


Michel