EXPATRIATION : LIBYE

 

PRESENTATION

FAMILLE

AMIS

EXPATRIATION
Libye
Paris (France)
Aberdeen (UK)
Den Helder (NL)

LA FERME
L'acquisition
Les projets
Les progres
Son Histoire
nids

AGENDA

CONTACTS

LIENS

LIVRE D'OR

METEO



En vrac, quelques souvenirs de ma courte expatriation en Libye pour Petrofina de l'automne 1998 au printemps 1999, pas d'image de cette epoque mais quelques anecdotes qui me reviennent en memoire.

D'abord pour commencer, ce a quoi devait ressembler le plus le rig de forage sur lequel j'ai fait mes armes ; jusqu'a 50 degres, du gel certaines nuits, les vents de sable, l'oasis a une heure de desert (a peu pres tout droit sans aucune route) pour telephoner a l'etranger, trois heures d'attente; l'incompetent foreur de nuit polonais qui etait paye pour une semaine autant que son superviseur hollandais l'etait par jour et ses ouvriers philippins par mois; la cantine et les glaces a l'eau, les dents de requins dans le sable, les chameaux, les excellents mudloggers Geoservices; l'hydrogen sulphid qui couta la barbe a deux ou trois de nos travailleurs locaux et un jeu de tige de forage complet a la societe.  

 

En ville a Tripoli il y avait : Le camp Regatta pour les expatries ou les casse-vitesse au travers des routes n'etaient la que pour passer des cables sans devoir creuser la voirie; L'Aeroport International de Tripoli desert en ces temps d'embargo et ou les rares vols qui passaient etaient ceux de la compagnie nationale; l'etonnant avion Casa de Schlumberger surnomme "The Box"; l'excellent restaurant "Du Petit Syrien" au centre; le souk, les marches en ville qui exhalaient des odeurs diverses et pas toujours plaisantes; la plage; les bureaux, les ascenseurs souvent en panne, les laveurs de voiture en face, les sandwichs au thon que l'on mangeait en cachette dans notre bureau pendant le ramadan.

Pierre, Patrick, Slim, Carlos et leurs familles.

 

Finalement les fabuleux sites archeologiques de Sabrata et surtout Leptis Magna qui ont reveilles en moi ma fibre classique enterree depuis si longtemps par la logique des sciences et des mathematiques.

Situee sur la cote, Leptic Magna (voir liens) s'etend sur une tres grande surface. La plupart des constructions sont en tres bon etat, le port, le quartier des marchands, l'ecole, l'entree monumentale de la ville, la basilique, les thermes, le theatre, la place du marche, les arenes, une immense cour entouree de colonnes et de batiments dont j'ai oublie la fonction. Je me souviendrai aussi longtemps de l'exaltation de mon guide, notre geologue, qui me racontait dans les moindres details le site dont il avait suivi assidument les fouilles quelques annees plus tot.

Il m'est inimaginable de penser qu'un site si etendu ait pu passer inapercu si longtemps, cache sous une grande dune de sable. Et puis quel calme. Je me souviens, la seule personne que l'on a croise a ete ce petit garcon souriant mais un peu interloques de nous voir manger en plein ramadan tout en haut de ce theatre.